Non classé

RER D coupé : c’est non !

Depuis 1840, on peut depuis la gare d’Evry Val de Seine se rendre à Paris. La 3ème ligne la plus ancienne du réseau ferré français a vu le jour sur ce beau sillon qui longe la Seine.

Pourtant, à partir du 9 décembre, les usagers de cette ligne comme de celle de Malesherbes et de Melun littoral devront effectuer des changements à Corbeil-Essonnes ou à Juvisy pour rejoindre la capitale et ses emplois.

La Vignette du Respect sera donc présente ce vendredi 9 novembre, à un mois de la date fatidique, à la manifestation contre le SA2019 qui mettra fin à l’accès à Paris de trois branches du RER D à compter du 9 décembre 2018.

Evry 1840 - copieAvec les associations RER D Val de Seine et l’ADUMEC, nous invitons les usagers au blocage convivial de la gare d’Evry Val de Seine à partir de 19h15.

A un moment où les débats sur la mobilité redeviennent (enfin !) centraux, nous rappelons qu’il y a un paradoxe incompréhensible à inviter les citoyens à utiliser les transports en commun tout en réduisant les dessertes offertes aux habitants de grande couronne.

 

Non classé

Défendre le RER D

De nombreux élus et responsables associatifs étaient présents ce matin en gare de Juvisy pour protester contre le SA2019 qui régira le RER D à partir du 9 décembre.

Symboliquement, pendant quelques minutes, nous sommes restés sur les voies pour dénoncer les régressions de toutes natures qui frappent les usagers du RER.

La Vignette du Respect dénonce depuis sa naissance la situation qui conduit à priver d’accès à Paris les branches de Malesherbes, Melun et Corbeil-Essonnes par la vallée de la Seine. Prochainement, plusieurs milliers d’usagers devront effectuer un changement à Corbeil-Essonnes ou à Juvisy pour se rendre à leur travail.

Le RER, il y a 40 ans, portait la promesse de l’égalité territoriale, celle de la mobilité pour les habitants de grande couronne. Cette promesse est brisée par des décennies de sous-investissement et aujourd’hui cette erreur historique et ce gouffre financier qu’est le Grand Paris Express.

La Vignette du Respect continue de réclamer un plan d’urgence pour le RER et la remise à plat de tous les investissements transports (en commun comme sur route) en Ile-de-France.

Non classé

20 kilomètres de Paris

Après les 10 kilomètres de Paris au mois de juin, Willy NDEBE BONGELO, membre du bureau de La Vignette du Respect, s’est attaqué aux 20 kilomètres le week-end denier.

L’occasion de présenter son magnifique maillot aux couleurs de notre association et de défendre le droit à la mobilité pour tous les territoires franciliens.

Willy NDEBE BONGELO comme nombre d’habitants de la Grande Couronne travaille à La Défense. Se déplacer au travail, rentrer chez soi est un challenge quotidien pour lui.

Niveau sportif, tout fonctionne pour notre ami qui a réalisé un temps de 1h35 !

Non classé

Réclamations remboursement Navigo / Imagine R

Suite à la réunion du 13 septembre, une procédure de centralisation des réclamations concernant le remboursement du Pass Navigo pour les mois d’avril et mai a été mise en oeuvre en lien avec les associations d’usagers.

Toute réclamation peut nous être adressée à l’adresse : vignette.asso@gmail.com.

Ile-de-France Mobilités nous demande qu’elle comporte les éléments suivants :

  • prénom
  • nom
  • adresse postale
  • numéro de téléphone
  • adresse électronique
  • numéro de dépôt de demande de remboursement (si disponible)
  • dépôt de dépôt
  • motif de votre réclamation

 

 

 

Non classé

Remboursement du Pass Navigo : 55 millions d’euros restitués aux usagers

La Vignette du Respect et les associations d’usagers franciliens étaient conviées ce jeudi 13 septembre à une réunion à Ile-de-France Mobilités pour réfléchir à l’évolution des modalités de dédommagement dans le cadre de la renégociation du contrat qui lie les Franciliens avec la SNCF et la RATP fin 2019.

Lors de la réunion du 13 septembre, en présence de Laurent Probst, directeur général d’IDF – Mobilités et de ses équipes, un bilan du remboursement des Pass Navigo et Imagine R a été dressé. Le 23 mai 2018, la mobilisation des usagers avait permis d’obtenir une victoire concrète avec les 50% de remboursement obtenus pour avril et mai en compensation de la grève.

1.000.000 de demandes de remboursement ont été effectuées entre le 18 juin et le 22 juillet. 815.000 demandes ont été validées pour un montant total de 50 millions d’euros acquittés par SNCF Mobilités.

Par ailleurs, Ile-de-France Mobilités a accordé un remboursement complémentaire de 12,5 euros par mois aux usagers des lignes les plus touchées. Près de 230.000 demandes ont été effectuées pour un coût de 5 millions d’euros.

Un virement automatique sera effectué à la fin du mois de septembre à destination des usagers concernés. Les usagers concernés sont les suivants : RER D pour les branches Melun / Malesherbes depuis Corbeil, RER E pour la branche Chelles Gournay, ligne N pour les branches Mantes et Dreux, ligne P pour les branches Ferté-Million et Longueville-Provins, ligne R.

Au total, les usagers franciliens ont ainsi obtenu la restitution de 55 millions d’euros en compensation du préjudice subi pendant la grève.Antoine Pavamani.jpg

Antoine Pavamani, président de La Vignette du Respect a demandé où en étaient les négociations concernant le remboursement du mois de juin. Ile-de-France Mobilités a indiqué qu’aucune réponse n’avait pas été apportée à ce sujet par la SNCF.

 

Autres informations importantes :

 

Une adresse électronique pour traiter les réclamations des usagers n’ayant pas obtenu le remboursement auquel ils avaient droit sera communiqué aux associations dans les prochains jours. Nous communiquerons cette adresse dès que nous en disposerons.

Récapitulatif de trafic pendant la grève présenté par Ile-de-France Mobilités

Avril           12 jours de grève        37% du trafic les jours de grève ouvrés

Mai            12 jours de grève        50% du trafic les jours de grève ouvrés

Juin           12 jours de grève        58% du trafic les jours de grève ouvrés

Reunion Ile de France Mobilites

Non classé

Rémi Lavenant, invité de LFM

Rémi Lavenant, porte-parole de la Vignette du Respect était l’invité de LFM, la radio du bassin mantois (78) dans le cadre d’un débat de l’émission Etat & Civil sur la gratuité dans les transports animé par Vanessa Meflah et en présence de Garance, membre du conseil régional des jeunes d’Ile-de-France.

Sécurité ferroviaire, avenir de la grande couronne, inégalité Paris-banlieue, tarification sociale, nécessité de reconnecter bassins de vie et zones d’activité, vous pouvez retrouver ce débat ci-dessous :

Débat LFM