Non classé

Transports : Ils semblent découvrir les risques de contamination !

Pour éviter de propager la Covid-19 et ses variants dans les transports en commun, l’Académie de médecine recommande de se taire dans le métro.

Par cette recommandation, les autorités sanitaires reconnaissent enfin la situation dégradée des transports en commun et le risque plus élevé de contamination pour les usagers.

Longtemps nié, le train était considéré comme un moyen sûr alors même que l’impossibilité de respecter les gestes barrières, l’exiguïté et la proximité des usagers dans un espace clos en faisait un lieu à haut risque de contamination par nature.

Or, l’arrivée des nouveaux variants anglais et sud-africains considérés comme bien plus contagieux, renforcent considérablement les risques encourus.

Cette situation, et la reconnaissance de la fragilité du système de transports face à la Covid-19 renforcent notre conviction et donnent raison aux combats que nous portons :

·         Maintien d’une offre de transport suffisante après 20h et renforcement de l’offre en heure de pointe à partir de 16h.

·         Priorisation des vaccinations en direction des usagers des transports en commun, une fois que les personnes âgées et les soignants auront été eux-mêmes vaccinés

·         Renforcement des moyens de dépistage et priorité accordée aux personnes les plus vulnérables aux risques de contamination, et parmi eux, aux usagers des transports en Île-de-France.

Soyons à la hauteur des enjeux pour protéger les usagers, et lutter efficacement contre la propagation de la maladie.