Non classé

Pourquoi continuons-nous de demander l’indemnisation des usagers du RER C ?

Vous êtes aujourd’hui plus de 260 usagers à avoir rejoint notre pétition en ligne lancé il y a moins d’une semaine. Cette pétition exigeait la mise en place d’une indemnisation auprès d’Ile-de-France Mobilités et de la SNCF suite à l’incident majeur qui s’est produit le 1er décembre dernier, et dont la conséquence a été une interruption totale du trafic entre Juvisy et Austerlitz.

Sans méconnaître la raison de cet incident, dont l’origine est liée à un chantier conduit par la Ville de Paris et la société Vinci, ni les responsabilités pécuniaires de l’entreprise qui devront être établies, les usagers n’ont pas à payer les frais d’un service aux abonnés absents.

Qui imaginerait payer la restauration scolaire de ses enfants pendant le confinement alors que les écoles étaient fermées, et cela même si cette fermeture résulte d’une décision administrative extérieure à l’établissement ? Qui imaginerait payer pour un téléphone défaillant, même si la faute revient au distributeur et non au concepteur du produit? Personne. Il en va de même pour le service public de transport en commun.

C’est cette conviction qui nous a animé, lorsqu’en 2018, pour des grèves d’une durée exceptionnelle de 3 mois, notre association s’est battue, et a obtenue, l’indemnisation des usagers impactés. 55 millions d’euros leur auront été restitués depuis. Déjà malmenés par des galères quotidiennes, souvent nés d’un sous-investissement et d’un manque d’ambition cruelle pour nos lignes de grande couronne, les usagers n’ont pas à payer dès lors qu’un problème majeur se produit sur le réseau et impacte durablement leurs conditions de transport. Et cette conviction prévaut encore plus dans les territoires où le réseau de transport est le moins dense (pour un prix du service pourtant égal) et où les alternatives n’existent pas ou peu.

C’est une question d’égalité devant le service public, et de respect du contrat tacite qui est établi entre l’usager, l’opérateur et l’autorité organisatrice des mobilités, lorsqu’un titre de transport est acheté sur le réseau francilien.

Pour toutes ces raisons, nous continuons de porter ardemment le combat pour l’indemnisation des usagers du RER C, et vous invitons à rejoindre la pétition : https://www.change.org/indemnisons-les-usagers-du-RER-C