Non classé

Boulevard périphérique : un amendement contre l’égoïsme territorial en matière de transports

Suite à la publication du rapport de la mission de la Ville de Paris concernant l’avenir du boulevard périphérique, des contacts se sont noués avec des parlementaires engagés dans l’examen de la loi d’orientation pour les mobilités qui sera examinée à partir de la semaine prochaine à l’Assemblée nationale.

A l’initiative de Marie Guévenoux, députée de l’Essonne, vingt parlementaires franciliens se sont rassemblés pour ouvrir une procédure permettant aux territoires de notre région et se sentant lésés par un aménagement de transport pris par une autre collectivité de saisir Ile-de-France Mobilités.

Il reviendrait ainsi à l’autorité régionale d’engager une mission de médiation et d’évaluer l’impact régional d’une mesure au niveau de la pollution et de la capacité d’absorption par le système de transports, notamment en commun, d’une décision d’aménagement.

Sur le boulevard périphérique et sur de nombreux autres dossiers, les élus de banlieue pourraient ainsi avoir l’opportunité de faire valoir les intérêts et les droits de leurs administrés trop souvent oubliés par une Ville de Paris prompte à s’envisager comme une île.

Notre association aimerait notamment connaître l’effet d’un aménagement du boulevard périphérique tel qu’envisagé par la Ville de Paris sur la pollution des abords de l’A86 et de la N104 les deux autres ceintures routières franciliennes et son impact sur la santé des centaines de milliers de riverains de ces routes !

Après la victoire obtenue lors de l’examen de la loi mobilités au Sénat avec l’adoption de l’amendement d’Olivier Léonhardt, sénateur de l’Essonne, permettant d’offrir un siège aux associations d’usagers dans le conseil d’administration d’Ile-de-France Mobilités, la Vignette du Respect est heureuse d’avoir une nouvelle fois contribué au débat sur ces sujets essentiels.

En attendant, nous remercions les 20 parlementaires issus de 7 départements franciliens représentant la diversité régionale (Paris, petite couronne, grande couronne), preuve que le dialogue entre les territoires est possible dans notre région.

Nous invitons les autres parlementaires franciliens à se joindre à cette initiative et à contribuer à son adoption en séance publique la semaine prochaine !

Pour consulter l’amendement : amendement MG LOM.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s