Non classé

RER B : une hausse spectaculaire du trafic

2014 : 870.000 usagers

2019 : 983.000 usagers

+13% d’augmentation soit 2,48% de hausse annuelle avec une explosion à Massy-Palaiseau et des hausses très importantes sur les tronçons au Nord d’Antony.

Massy-Palaiseau, c’est +40% en 5 ans et donc 7% d’augmentation annuelle comme un symbole de ce que nous dénonçons dans notre région : une croissance démographique qui s’effectue en grande couronne (constructions massives et étalement urbain) et une croissance économique qui se concentre toujours plus sur le coeur de la métropole (Paris et ses alentours, Hauts-de-Seine).

Ainsi avant la fin de l’année, le RER B va devenir la 2ème ligne ferroviaire européenne à transporter plus d’1 millions de passagers par jour…

Les usagers savaient que le trafic augmente. Maintenant, ils disposent d’éléments concrets et chiffrés à opposer à ceux qui ne prennent pas conscience du problème que nous rencontrons dans nos RER !

Voilà un argument supplémentaire à présenter pour ne pas faire un CDG Express qui coûterait 2,5 milliards d’euros pour 20.000 usagers quotidiens.

Rames bondées, dysfonctionnements chroniques, déconnexion bassin d’emploi / bassin de vie : le RER B finit par symboliser les galères des usagers du RER dans leur ensemble comme l’avait très justement relevé le magazine The Economist.

A l’occasion des groupes de travail sur la refonte horaire RER B Sud auxquels nous participons, la RATP a révélé l’évolution du trafic suite aux relevés effectués par BVA au mois de mars. nous reviendrons prochainement sur les projets en cours pour redéfinir une grille horaire qui n’a pas évolué depuis 1987.

IMG_0924

Willy Ndebe et Antoine Pavamani, représentants de la Vignette du Respect aux groupes de travail RER B.