Non classé

Défendre le RER à Corbeil-Essonnes

La Vignette du Respect était invitée au débat organisé par l’association « Le Printemps de Corbeil-Essonnes » au Bellevue.

A cette occasion, Antoine Pavamani a rappelé l’importance de la question des transports pour la commune de Corbeil-Essonnes :

  • la ville était sur la Via Agrippa, première route fondée par les Romains, sur le tracé de l’actuelle Nationale 7
  • aux confluents de la Seine et de l’Essonne mais aussi de trois bassins agricoles, Corbeil a accueilli les moulins royaux dès le XIIème siècle
  • la 3ème ligne du réseau ferré français lancée en 1840 était Corbeil-Paris, cette même ligne qui aujourd’hui s’arrête à Juvisy-sur-Orge…
  • Corbeil-Essonnes est au coeur d’un noeud routier stratégique A6 – N104 – N7
  • le premier pont routier essonnien pour franchir la Seine a vu le jour à Corbeil-Essonnes

Corbeil-Essonnes qui a prospéré et grandi grâce aux transports symbolise parfaitement ces villes de grande couronne qui subissent la crise de la mobilité en Ile-de-France.

Elle est touchée de plein fouet par la déconnexion entre bassins d’emplois et bassins de vie : la croissance économique sur Paris et son voisinage immédiat, la croissance démographique en grande couronne. Avec pour résultat, un allongement permanent des distances domicile-travail.

En chiffres, cela donne pour la commune (sources INSEE) :

Population 2009 : 42.456 – Population 2014 : 49.373 -> +6.917

Emplois 2009 : 19.115 – Emplois 2014 : 19.464 -> +349

Les problèmes de transports conduisent à de trop faibles créations d’emplois par rapport à ce que l’évolution de la population demanderait…

Le SA 2019 du RER D prive 2 de ses 3 gares (Essonnes-Robinson et Moulin-Galant) d’accès direct à Paris. L’aménagement coûteux et saugrenu de la gare actuellement en cours ne va pas arranger la situation.

Plus largement, les retards pris dans l’entretien et l’amélioration du RER après plusieurs décennies de sous-investissement conjugués aux projets pharaoniques dans lesquels se perdent les autorités (Grand Paris Express, CDG Express) menacent plus encore les transports en grande couronne.

La Vignette du Respect demande sans relâche un big-bang des transports et une mobilisation pour les millions d’usagers du RER à la hauteur des enjeux.

Merci à Bruno Piriou, Elsa Touré et les animateurs du Printemps de Corbeil-Essonnes.

Autres intervenants :

Jean-Baptiste Rousseau, maire de Noisy-Sur-Seine

Stéphane Raffali, maire de Ris-Orangis

Jacques Vandeputte, président de RER D Val de Seine

Jean Féret, président de l’ADUMEC

Pierre Garzon, vice-président du Conseil départemental du Val-de-Marne

Yann Pirolli, secrétaire général du syndicat des cheminots CGT

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s