Non classé

Distance domicile-travail : le drame francilien s’aggrave !

Le mouvement des Gilets Jaunes montre à quel point la question des transports que ce soit sur route ou en commun a été une source d’aggravation des inégalités et des colères dans notre pays. En Ile-de-France, nous ne faisons pas exception.

L’INSEE a publié aujourd’hui l’actualisation de ses données démographiques. Si notre région ne se distingue pas du reste du pays avec une croissance démographique annuelle de 0,4%, les dynamiques entre départements sont inquiétantes.

En effet, les départements où se concentre la croissance démographique sont l’Essonne (1% en rythme annuel), la Seine-et-Marne (0,9%), la Seine Saint-Denis (0,9%) et le Val d’Oise (0,7%). A contrario, les Hauts-de-Seine (0,3%) stagnent quand Paris, de son côté, régresse (0,5% par an !).

Ces évolutions pourraient être sans gravité si la localisation des emplois suivait la même dynamique.Or, c’est l’exact inverse qui se produit avec un mouvement de reconcentration des emplois sur Paris et son voisinage immédiat qui s’ajoute à la prédominance économique initiale de l’Ouest francilien (axe 75-92-78).

Symbole de ces déséquilibres, les espaces de coworking dont les surfaces se concentrent sur Paris (71%) et les Hauts-de-Seine (24%). Les six autres départements se partageant les 5% restants…

Les coûts de l’immobilier éloignent les travailleurs du cœur de la métropole et les dynamiques économiques concentrent les emplois sur ce même cœur. La déconnexion entre bassins de vie et bassins d’emploi que nous dénonçons s’amplifie donc.

 

  Emplois Population Emploi
  2018T3 01/01/2016 par habitant
Paris 1828,9 2190,3 0,83
Hauts de Seine 1063,1 1603,2 0,66
Seine Saint Denis 616,2 1606,7 0,38
Val de Marne 537,7 1378,2 0,39
Seine-et-Marne 466,7 1397,7 0,33
Yvelines 546,3 1431,8 0,38
Essonne 455,4 1287,3 0,35
Val d’Oise 374,5 1221,9 0,31
TOTAL 5888,8 12117,1 0,49

Dans ces conditions, avec de tels déséquilibres d’emplois par habitant entre départements, la situation des transports en Ile-de-France ne peut pas être résolue. Au contraire, elle ne peut que s’aggraver au moment où les pouvoirs publics continuent de s’entêter dans les projets pharaoniques (CDG Express, Grand Paris Express) au détriment des transports existants (RER, bus) et alors que les embouteillages continuent de s’aggraver.

Alors que démarre un grand débat national, nous appelons les citoyens franciliens à faire entendre leurs voix pour rapprocher les emplois des logements. L’accroissement de la distance domicile-travail doit être enrayé. 

Consultez l’enquête annuelle de l’INSEE : 201901 – insee idf

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s