Non classé

Remboursement Navigo : les mille et une nuits de la SNCF

Les associations d’usagers attendaient beaucoup de la réunion de ce soir au siège d’Ile-de-France Mobilités organisée par la Région et la SNCF et elles en sont reparties déçues.

La SNCF avait fait rouler les tambours lors de sa conférence de presse spéciale usagers du 27 avril et dans l’entretien de Guillaume Pépy vendredi 11 mai au Parisien. Lors de ces deux occasions, les décisions franciliennes avaient été renvoyées à la réunion du 17 mai, présentée comme décisoire et décisive.

Malheureusement, cette réunion que nous espérions de négociation s’est avérée être de simple concertation.

Nous avons le sentiment que la SNCF se prend pour Shéhérazade et renvoie systématiquement le dénouement Navigo au prochain épisode. Cette résurgence des Contes des mille et une nuits pourrait être sympathique si les usagers du réseau Transilien étaient équipés du tapis volant d’Aladin et pouvaient ainsi survoler les plaines de la Beauce, de la Brie, du Hurepoix, du Vexin pour se rendre à leur travail. Mais ce n’est pas le cas !

Alors, que retenir ?

  1. grâce à la mobilisation des usagers, nous avons cranté le principe plancher de 50% de remboursement du Pass Navigo mais il semblerait que certains l’envisagent aussi comme un plafond. Nous avons été nombreux à rappeler notre revendication d’un remboursement intégral. Le préjudice subi par les usagers et les territoires dépasse largement le montant du Pass Navigo.

 

  1. que des divergences d’appréciation sur la qualité de l’information existent entre la SNCF et les associations d’usagers. La SNCF est satisfaite, les associations beaucoup moins.

 

  1. que la loi sur le service minimum de 2007 apparaît obsolète compte tenu de la saturation du réseau Transilien et l’habileté tactique des centrales syndicales dans le cadre de la grève perlée. La dégradation très puissante depuis lundi désespère les usagers de toutes les lignes.

 

Reunion IDFM NavigoLa Vignette du Respect dans le cadre de la Coordination nationales des collectifs et associations d’usagers du train (CNCAUT) poursuit donc ses actions de mobilisation des usagers.  

Représentée ce soir par Rémi Lavenant, Wily Ndebe, Alice Sebbag et Antoine Pavamani, la Vignette du Respect continuera de faire entendre une voix exigeante et ambitieuse pour les usagers du réseau Transilien RER A B C D E et lignes H J K L N P R U).

1 réflexion au sujet de “Remboursement Navigo : les mille et une nuits de la SNCF”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s