Non classé

Merci Savigny !

A l’initiative de David Fabre, conseiller municipal et après deux essais infructueux, le conseil municipal de Savigny-sur-Orge a adopté à l’unanimité une motion « Sauvons nos RER » lors de sa réunion du mercredi 11 avril !

Nous remercions l’ensemble des élus de la commune qui ont fait le choix de défendre les transports de grande couronne, délaissés depuis trop longtemps. Le processus d’adoption de la motion a permis de nombreux échanges entre élus et c’est très bien ainsi. Les RER doivent reprendre leur place au coeur de notre vie collective et de nos débats en banlieue.

Savigny-sur-Orge, les habitants de la commune et leur gare RER C sont en première ligne pour constater l’étendue des dégâts. Ils veulent, comme nous, faire entendre la voix des délaissés des voies !

Savigny est ainsi la 12ème ville à rejoindre la Coalition RER, une coalition qui représente près de 350.000 citoyens.

Ci-dessous, le témoignage de David Fabre :

Le texte de la motion finalement adoptée :

La situation des transports en Ile-de-France est une préoccupation majeure de ses habitants et des élus locaux.

A force d’urbanisation et densification des territoires, notamment au titre des schémas directeur régionaux successifs (SDRIF), les transports du quotidien sont arrivés à un point de saturation sans précédent.

Alors que le réseau Transilien compte plus de 4 millions d’abonnés, et que le nombre d’usagers augmente de près de 3 % chaque année, celui-ci a souffert d’un manque cruel d’investissements les décennies passées. Wagons bondés, trains annulés, retards à répétition, diminution du service sur de nombreuses lignes, tronçons sous exploités (près de 20% circulent à vitesse réduite), les Saviniens composent quotidiennement, à leur dépend, avec les défaillances de ce système.

Si le contrat de plan Etat Région 2015 – 2020 a abondé les schémas directeurs des lignes RER d’un budget de 200 millions d’euros d’investissements, qu’il est programmé l’acquisition de 700 rames d’ici 2021 pour un budget total d’investissement de 8,5 milliards d’euros, l’état général des infrastructures devrait malheureusement continuer à se dégrader jusqu’en 2020 avant de retrouver, en 2025, une qualité d’exploitation comparable 2016 (rapport de la cour des comptes publié en février 2016).

Aux difficultés du réseau sont venues s’ajouter les conséquences des choix stratégiques formulés par le Gouvernement depuis 2012. Ainsi, pour les territoires non couverts par le Grand Paris Express, la dégradation des RER vient allonger et complexifier les déplacements.

Fort de ce constat, et pour prévenir d’un développement pérenne d’une organisation des transports à deux vitesse, le Conseil municipal de Savigny-sur-Orge demande l’accélération des investissements engagés au profit des lignes RER et une concentration des moyens profitant prioritairement aux transports du quotidien.

Au titre de la co-construction engagée entre SNCF Mobilités et les communes de la ligne C, le Conseil municipal demande un renforcement de l’offre de trains desservant Savigny et assurant une liaison directe vers Paris. Par ailleurs, nous souhaitons que soit amélioré le maillage des réseaux de bus desservant la commune au regard des enjeux de multi-modalité.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s