Non classé

Soir de grève

Remi Lavenant.jpgLe regard de notre porte-parole, Rémi Lavenant

Jeudi 22 mars, 22h15… des centaines d’usagers se retrouvent sans aucune solution, dans les gares parisiennes.

Plus aucun train ne passe, et nul bus de substitution ne vient les remplacer. Des agents en gare peu informés des conditions de circulation, beaucoup de brouhaha et des inquiétudes dans tous les regards.

Comment vais-je rentrer chez moi, en grande couronne ? Comment vais-je payer l’hôtel à Paris si je me retrouve en situation de ne pouvoir regagner mon domicile ? Des travailleurs tardifs, des touristes et des jeunes joyeux venus profiter des plaisirs culturels de la capitale se regardent les uns les autres entre incompréhension et colère.

Ce jeudi 22 mars, les usagers, victimes quotidiennes des défaillances permanentes et d’une gestion souvent rocambolesque des transports, ont vu se substituer aux problèmes techniques, les grèves et les mouvements sociaux. Encore une fois, pour celles et ceux qui vivent loin de la grande ville, c’était un parcours du combattant pour pouvoir travailler. ils sont une nouvelle fois les victimes de la crise de la mobilité en Ile-de-France.

Alors même que de nombreux Franciliens travaillent en horaire décalée et bien souvent les plus précaires d’entre eux (agents d’entretien,…) et que beaucoup d’autres ont des rendez vous tardifs le soir, le service public, les transports en commun, n’étaient pas au rendez-vous.

Il n’est pas question de dénier à certains le droit de grève, mais il est venu le temps de dénoncer la gestion calamiteuse de l’événement. L’absence de bus de substitution est inadmissible et confronte des centaines d’usagers à devoir faire le choix d’une nuit d’hôtel loin des leurs à plus de 80 euros, sans pouvoir redire quoique ce soit de cette situation.

Nous dénonçons le manque d’investissement sur nos lignes, la faiblesse des choix politiques qui ont conduit à cet abandon, mais nous devons aussi dénoncer la gestion des services publics qui délaissent et oublient celles et ceux que ces derniers transportent et servent.

Rémi Lavenant

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s