Non classé

Paris, ne méprise pas ta banlieue (suite)

La Vignette du Respect salue la proposition de médiation faite par Nicolas Hulot hier dans le dossier des voies sur berge. Rassembler autour d’une même table, la Ville de Paris, la Région et les départements franciliens : la méthode est la bonne.

Alors que la région et de nombreux départements ont répondu positivement à l’appel du Ministre de la Transition écologique, la Ville de Paris a, elle, opposé une fin de non recevoir, montrant ainsi son incapacité à ouvrir le dialogue avec la banlieue de Paris.

La Ville de Paris préfère discuter avec les autres grandes métropoles internationales dans le cadre du C40 que de respecter les 10 millions de citoyens qui vivent au-delà du boulevard périphérique.

Les propos de la Ville de Paris rapportés par BFM en réponse à l’invitation du Ministre sont, à cet égard, consternants de mépris : «  on se concentre sur les autres sujets qui concernent les Parisiens. Un nouvel arrêté a été pris, les voies sur berge sont derrière nous. »

Nous maintenons donc notre revendication scandée samedi 10 mars lors de notre action militante sur les voies sur berge : « PARIS, NE MEPRISE PAS TA BANLIEUE ».

La Vignette du Respect rappelle sa position sur le sujet.

1) il est faux de dire que la pollution a diminué avec la fermeture non concertée des voies sur berges comme l’a juridiquement démontré le tribunal administratif et comme l’a scientifiquement relevé Airparif dans un rapport d’octobre 2017 : https://www.airparif.asso.fr/actualite/detail/id/213.  Les habitants de l’Est de la banlieue parisienne notamment en Seine Saint-Denis et dans le Val-de-Marne ont subi d’importants reports de pollution.

2) nous souhaitons que la discussion s’engage entre les différentes collectivités publiques sur la base du plan présenté par Valérie Pécresse la semaine dernière avec une fermeture progressive et concertée des voies sur berge avec le renforcement des offres de transport alternatives.

Notre travail pour rassembler une coalition RER pour permettre aux 4 millions d’usagers de Transilien d’être respectés a encore avancé hier avec l’adoption de la motion « sauvons nos RER » par la commune de Vigneux-sur-Seine.

https://platform.twitter.com/widgets.js

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s