Non classé

Paris, ne méprise pas ta banlieue !

 

La Vignette du Respect a organisé une opération militante samedi 10 mars 2018 pour opposer au #sauvonsnosberges d’une Ville de Paris qui se vit comme une île un #sauvonsnosRER bien plus utile et efficace pour lutter contre la pollution.

15 militants de notre organisation ont déployé deux banderoles et sont allés expliquer aux 800 manifestants rassemblés par la Ville de Paris pourquoi nous pensons que Paris peut et doit procéder différemment à l’égard de sa banlieue.

Derrière les bons sentiments proclamés de la Ville de Paris, nous reprochons à la capitale :

  • une captation des investissements en transports en commun, des infrastructures et des équipements (la population parisienne diminue mais Paris accueille de nouvelles infrastructures lourdes tel le tramway du boulevard des Maréchaux, la grande couronne gagne des habitants, le RER stagne voire régresse sur certaines lignes et nous n’arrivons pas à obtenir de nouvelles infrastructures lourdes comme le tram 12 Evry-Massy encore reporté)

 

  • une politique économique agressive pour attirer les emplois et les entreprises malgré des écarts déjà vertigineux entre départements franciliens (Paris : 0 ,88 emploi par habitant, Val d’Oise 0,33 emploi par habitant). Comment réduire la circulation à Paris lorsque l’on s’arroge toujours plus d’activité ?

 

  • une attention portée sur la polution atmosphérique à Paris et pas du tout sur ses conséquences en banlieue. L’étude Airparif d’octobre 2017 montre pourtant que la pollution parisienne s’est reportée vers l’Est de la banlieue parisienne (https://www.airparif.asso.fr/actualite/detail/id/213)

 

Alors tant que les choses ne changeront pas, nous continuerons de clamer : Paris, ne méprise pas ta banlieue !

Nous continuons notamment de porter nos revendications pour un véritable plan RER afin que les 4 millions d’usagers du réseau Transilien, oubiés de tous les plans actuels, aient droit à des transports de qualité.

Consultez le tract diffusé lors de la manifestation : 201803 – tract voies sur berge

 

 

Non classé

Claude François, l’ami de la banlieue

Il y a 40 ans disparaissait Claude François.

Au-delà de l’artiste de talent qui a fait vibrer des générations de Français, la Vignette du Respect veut saluer l’ami de la grande couronne. Né loin de la France, Claude François avait décidé de prendre ses quartiers en Essonne, à Dannemois, à une époque où l’écart entre Paris et sa banlieue se réduisait grâce aux progrès en matière de transports.

Surtout, Claude François fut le premier artiste à comprendre que la grande couronne et ses habitants avaient eux aussi droit à la culture et aux loisirs.

C’est ce qui le conduisit à organiser des concerts en banlieue avec son chapiteau comme la tournée périphérique du 21 novembre au 28 décembre 1972 (12 dates de concert en banlieue).

« Beaucoup de gens travaillent à Paris et beaucoup habitent la banlieue. Alors j’ai pensé qu’il fallait non pas les faire revenir mais aller les trouver chez eux, dans leur propre cadre de vie pour leur apporter la somme de loisirs auxquels ils ont droit. »

Merci Claude !