Non classé

Fermeture des voies sur berge rive droite : bravo au tribunal administratif !

Notre association évoquait la semaine dernière la tendance de la Ville de Paris à produire des fake news. Une décision de justice, ce jour, confirme notre analyse.

Le tribunal administratif estime en effet que l’étude d’impact justifiant la fermeture des voies sur berge en date du 26 septembre 2016 « comporte des inexactitudes, des omissions et des insuffisances concernant les effets du projet ». Il casse la décision autoritaire de la Ville de Paris que nous dénonçons depuis la naissance de notre association.

C’est une décision courageuse tant toute critique concernant la fermeture des voies sur berge était, jusqu’à présent, traité dans le débat public comme l’expression sournoise d’une passion pour la pollution et le dérèglement climatique.

Dans la mesure de la pollution, dans les effets délétères de sa politique sur la mobilité des habitants de banlieue (en transports en commun comme sur route) et sur les délocalisations intra-franciliennes, nous appelons la Ville de Paris à cesser de confondre les faits et les opinions.

Nous regrettons la décision d’Anne Hidalgo de faire appel de la décision du tribunal administratif et de ne pas rechercher l’apaisement, la concorde sur ce dossier. Nous l’invitons, par ailleurs, à retravailler la sécurité juridique des actes de la Ville de Paris car l’accumulation des déconvenues judiciaires et contractuelles ces dernières semaines (panneaux publicitaires, acquisition de la bourse du travail, Vélib 2…) démontre un manque de professionnalisme assez inquiétant pour la capitale d’un grand pays comme la France.

La Vignette du Respect réitère ses demandes concernant les voies sur berge rive droite. Au lieu de faire de la régulation du trafic sur les voies sur berge une arme punitive, nous souhaitons que cet espace soit employé pour encourager les nouvelles mobilités et les mobilités vertueuses :

– réouverture des voies sur berge rive droite aux véhicules propres

– réouverture des voies sur berge rive droite aux pratiques de mobilité permettant de faire reculer la part de voitures circulant avec leur seul conducteur (autopartage, auto-stop organisé, covoiturage,…)

– réouverture des tunnels qui protègent les habitants de la pollution, y compris les tunnels des halles fermés de manière totalement injustifiée

Enfin, nous appelons les élus de la banlieue parisienne et notamment ceux de grande couronne à défendre les intérêts des citoyens qu’ils représentent en osant enfin dénoncer les régressions de toute nature dont sont victimes des millions de Franciliens dans leur accès à la mobilité et que symbolisent le recul des RER, les déséquilibres d’investissement mobilité entre territoires mais aussi, dans un autre registre, cette fermeture autoritaire des voies sur berge.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s