Non classé

Demain, rassemblons une coalition RER

Coalition RER 4.jpeg

La campagne « sauvons nos RER » lancée par la Vignette du Respect le 8 décembre 2017 à l’occasion du 40ème anniversaire de ce moyen de transport trop longtemps abandonné, porte ses fruits.

  1. La pétition « sauvons nos RER »

Grâce à l’action de nos militants présents dans les gares et auprès des usagers dans les trains, notre pétition se fait connaître et progresse régulièrement. Elle atteint désormais près de 1.600 signataires !

  1. Le vote de motion « sauvons nos RER » dans les collectivités territoriales

Adoptée par l’agglomération Cœur d’Essonne et par les communes de Brétigny-sur-Orge, Brunoy, Arpajon, Sainte-Geneviève-des-Bois, Itteville, Saint-Michel-sur-Orge, Crosne, Saint-Pierre-du-Perray, notre motion a été adoptée par des collectivités représentant près de 300.000 citoyens !

Les promesses d’examen se succèdent. Au cours des prochaines semaines, la motion sera examinée à Evry, Corbeil-Essonnes, Savigny-sur-Orge, Vigneux, Lardy, Grigny, Verrières-le-Buisson,…

Surtout, la motion « Sauvons nos RER » va sortir des frontières essonniennes. Elle sera présentée par Pierre Herrero, maire de Vaulx-le-Pénil (77) et examinée à Eaubonne (95) par Damien Parent, secrétaire général de la Vignette du Respect, à Villeneuve-Saint-Georges (94) à l’initiative du docteur Michel Faïsse.

Notre motion est une motion open source. Chaque conseil municipal est libre de l’amender en fonction de ses problématiques locales et afin de construire le consensus le plus large au sein de l’assemblée délibérante. Les deux contraintes sont de défendre les RER, le réseau Transilien ET de transmettre la motion au président de la République, à la présidente de la région, à la ministre des transports et au président de conseil départemental pour provoquer une prise de conscience sur la gravité de la situation.

Nous appelons solennellement tous les élus à se saisir de cette motion et d’engager au sein de leur assemblée délibérante la discussion avec leurs collègues en ayant, chevillé au corps, la recherche du consensus le plus large et la défense des intérêts de la grande couronne et de ses 5,5 millions d’habitants.

Il y a des coalitions pour défendre le Grand Paris Express, les départements, les syndicats chargés des choux farcis mais toujours pas pour défendre un moyen de transport employé par 4 millions de Franciliens.

Avec toutes ces initiatives citoyennes et institutionnelles, l’objectif de la Vignette du Respect est clair : former une vaste coalition RER dans notre région.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s