Non classé

Embouteillages : nouveau jeudi noir

20171207 -bouchons

Le record de bouchons de mardi 19 septembre (546 kilomètres) a failli être battu ce soir.

Dans l’indifférence générale, des millions de Franciliens vivent une situation impossible. Ces citoyens qui utilisent leur voiture, non pour leur bon plaisir, mais parce qu’ils y sont contraints pour travailler, attendent de la considération et du respect.

La barre des 550 kilomètres a des chances sérieuses d’être franchie avant la fin de l’année.

La Vignette du respect exige la tenue d’une grande conférence francilienne sur les bouchons pour coordonner la politique routes / voiries. A l’image de la Ville de Paris qui mène une politique qui asphyxie totalement la circulation mais aussi les transports en commun, chaque commune décide aujourd’hui dans son coin de la politique de circulation même lorsque les décisions prises ont un impact sur ses voisins.

Cette situation intenable doit cesser.

 

Non classé

Le coworking : miroir du cauchemar des transports

A l’occasion du salon de l’immobilier d’entreprise (SIMI), Arthur Loyd présente une nouvelle étude sur l’évolution du coworking dans la région Ile-de-France.

Cette étude est accessible à l’adresse ci-dessous :

Etude Arthur Loyd

Cette étude valide les analyses de la Vignette du Respect sur l’aspiration géante des emplois vers le cœur de la métropole à la fois conséquence de la situation des transports et cause de son aggravation continue (en plus des carences dans la gestion du dossier par les autorités compétentes).

Muriel Bourbouze, vice-présidente chargée des études au sein de la Vignette du respect, avait procédé au recensement suivant département par département des espaces de coworking :

Paris : 162

Pour la petite couronne :

Hauts-de-Seine : 23 / Seine-Saint-Denis : 15 / Val-de-Marne : 13

Pour la grande couronne :

Yvelines : 12 / Seine-et-Marne : 10 / Essonne : 6 / Val d’Oise : 5

Pour la grande couronne, les espaces se concentrent principalement dans les pôles économiques déjà fortement intégrés aux dynamiques métropolitaines (Vélizy, Marne-la-Vallée, Plateau de Saclay, Roissy).

En pourcentage, on a donc 65,8% pour Paris, 20,7% pour la petite couronne et 13,4% pour la grande couronne. Et la comparaison en surface de coworking serait encore plus cruelle pour la grande couronne…

Pour rappel, Paris concentre 18,1% de la population francilienne.

Comment pouvons-nous échapper à la détérioration de la situation transports / emplois / logements en Ile-de-France dans ces conditions ? Pour les travailleurs de grande couronne, l’allongement des distances domicile-travail se poursuit…

Le timide projet de la région de soutenir la création de 1.000 tiers lieux en Ile-de-France d’ici à 2021, s’il va dans le bon sens, est une réponse tardive qui ne se donne pas les moyens de rééquilibrer les dynamiques vers la Grande couronne.

Il est temps que la région, les départements et l’ensemble des collectivités s’emparent de la question des dynamiques économiques en Ile-de-France !

La carte de la première étude Arthur Loyd est éloquente sur la localisation des espaces de coworking (la grande couronne n’a pas besoin d’y être représentée…) :

201711 - espaces coworking

Non classé

Un soir sur le réseau Transilien

Pour que chacun comprenne bien ce que nous signifions lorsque nous parlons de la catastrophe des RER, nous présentons ici un petit panorama de la situation sur le réseau Transilien hier soir à partir de la situation des quatre lignes historiques.

RER A -> panne de signalisation

RER B -> incident d’exploitation

RER C -> mouvement social local (5 trains entre 18h00 et 19h00 sur le tronçon Sud et l’ensemble de ses branches)

RER D -> pas d’incident et tout allait très bien comme vous pouvez le constater sur la photo de cet article prise sur le quai Gare de Lyon à 18h17…

Merci à Transilien de nous faire aimer le train !

Le quai du RER C à Bibliothèque François-Mitterrand à 18h01

IMG_6216