Non classé

La semaine des embouteillages

Ce mercredi 23 novembre est le troisième jour de suite avec un pic à 375 kilomètres de bouchons…

Troisième jour de suite donc avec un pic de 100 kilomètres au-dessus de la moyenne.

C’est le résultat de deux phénomènes implacables :

  • la coupure de plus en plus forte entre bassins de vie et bassin d’emplois avec une concentration des emplois au coeur de la métropole et dans quelques pôles
  • la dégradation continue des réseaux de transports en commun

Il faut ajouter à cela des choix publics qui aggravent la saturation des routes (suppressions de voies, politique anti-voitures de Paris sans offre alternative, aménagements hasardeux comme en ce moment à Villeneuve-Saint-Georges).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s