Non classé

Rapport sur la fermeture des voies sur berges

La fermeture des voies sur berges, décidée de manière autoritaire par la Ville de Paris, est une calamité. Vous le saviez ? Maintenant, c’est confirmé !

Les conséquences de la fermeture des voies sur berges ont été mesurées scientifiquement dans un rapport qui rassemble les contributions de la branche francilienne de l’association France Nature Environnement, d’Airparif, de Bruitparif, d’Ile-de-France Mobilités (ex STIF), la RATP, l’Observatoire régional de santé et l’Institut d’aménagement et d’urbanisme.

Le rapport est téléchargeable ci-dessous :

201711 – comité régional évaluation piétonnisation pompidou

Il conforte les conclusions des récents rapports publiés par Airparit et Bruitparif.

Que montre-t-il ?

La fermeture a des effets négatifs sur de nombreux points :

  • d’importants reports de circulation au-delà du coeur de la capitale
  • une congestion des quais hauts avec des effets sur le bruit
  • un déplacement de la pollution lié à l’augmentation des embouteillages
  • une augmentation des temps de parcours des bus sur les axes parallèles aux voies sur berges
  • l’augmentation des temps de parcours pour les services d’urgence

Elle a été neutre sur d’autres :

  • sur le volume de trafic (ni hausse, ni baisse)

Le professeur Pierre Carli qui a présidé les travaux de la commission conclut poliment sa synthèse :

« Ils conduisent le Comité à recommander aux décideurs, pour les projets de cette importance, de caractériser avec précision la situation de départ, par des mesures et par une connaissance fine des usages et des usagers, ce qui pourrait éclairer les études d’impact et la mise en oeuvre en permettant un suivi coordonné et partagé par tous. »

La Vignette du Respect demande le rétablissement de la circulation sur les voies sur berges et notamment dans les tunnels qui n’ont pas d’effet négatif sur la pollution atmosphérique. Nous préconisons l’établissement de mesures incitatives comme la mise en place d’une voie partagée par les véhicules transportant plus de deux personnes et les véhicules les moins polluants. Aidons les Franciliens à changer leurs habitudes au lieu de les punir !

Nous demandons surtout :

  • un grand plan RER pour remettre en état de marche le réseau Transilien
  • une nouvelle stratégie économique pour endiguer le phénomène de concentration des emplois au coeur de la métropole

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s